Linder by night

Linder by night

De la nuit urbaine et de ses froidures, le photographe strasbourgeois Benoît Linder ramène 25 images qui composent un itinéraire subjectif inquiétant.

Dark is the night, cold is the ground. C'est le titre d'un vieux blues de Blind Willie Johnson qui donne son nom à ce travail alimenté par les déambulations nocturnes et hivernales de Benoît Linder. Des marches à n'en plus finir, jusqu'au bout de la nuit, à Bâle, Londres, Bruxelles, Saint-Louis ou Venise, et qui tisseraient des liens du >>> lire la suite


Invitation nocturne

Invitation nocturne

Le photographe strasbourgeois Benoît LINDER expose depuis ce mardi une série de photos originale à la médiathèque de Sélestat. Ce professionnel y dévoile des clichés singuliers saisis au cours de ses virées nocturnes. Dans une ambiance de polars et de films noirs.

L'intitulé de l'exposition laisse peu de doutes. « Dark is the night, cold is the ground » - comprenez « Noire est la nuit, froid est le sol » -, cet écho au titre de blues de Blind Willie Johnson, est une invitation à une >>> lire la suite


Benoît Linder dans la maison des parents

Benoît Linder dans la maison des parents

Bien plus que la maison de ses parents, c'est une mémoire intime que parcourt le photographe Benoît LINDER. Images fragiles et pudiques, à la Galerie 24.

Ce sont pour la plupart de petits formats qui rappellent les photographies d'autrefois, enfouies dans les boîtes à chaussures de nos parents, quand les albums saturaient ou que les images ne semblaient pas toujours dignes d'y figurer sans pour autant mériter d'être jetées. Certains tirages, virés au thé noir, accentuent encore cette >>> lire la suite


Intimité(s)

Intimité(s)

Avec La Maison de mes parents, le photographe Benoît Linder propose une plongée au cur de l'intime

Des images de petit format, collées en groupe aux murs. La plus grande atteint à peine le A4. pas d'encadrement. Noir & Blanc. Les tirages sont soignés à lextrême, l'aspect général est plus - disons - négligé, un « peu comme ces photos qui trainent dans votre portefeuille, des années durant », explique Benoît LINDER. Le regard s'approche. Impossible de faire autrement pour >>> lire la suite


Revue de presse

   
Benoit Linder - 06 83 84 21 28 -